Construire sur un terrain en lotissement ou un terrain isolé ?

Chercher un terrain de construction n’est pas toujours chose facile. Quelle est la différence entre un terrain dit « en diffus» et un terrain en lotissement ?


Terrain en diffus


Un terrain dit en diffus ou isolé est un terrain mis en vente par un particulier. Ce terrain peut accueillir n’importe quelle construction admise par les règles d’urbanisme consultables en mairie.  
Ce type de parcelle n’est pas toujours viabilisé, c’est-à-dire raccordé aux réseaux d’eau potable, de gaz, d’assainissement, d’électricité et de téléphone. Vous devez dans ce cas engager des frais supplémentaires pour obtenir les raccordements aux équipements collectifs. L'apport des réseaux et du chemin d'accès est la charge de l'acquéreur.

Si les viabilités dans la proximité immédiate sont inexistantes, le terrain en diffus n'est pas constructible.


Contrairement aux terrains en lotissement, les surfaces des terrains en diffus ne sont pas garanties. Le bornage est à effectuer par un géomètre et engendre des coûts supplémentaires. 
Le terrain que vous convoitez est peut-être soumis à des servitudes : droit de passage piétonnier… 

Terrain en lotissement


Réalisés par des aménageurs professionnels, les terrains en lotissement offrent de nombreux avantages. Les parcelles sont toujours constructibles, obligatoirement bornée. Elle est viabilisée : les réseaux d’eau, de gaz, d’électricité, le tout à l’égout sont installés. Un règlement et un cahier des charges sont établis pour assurer une cohérence urbanistique. Chaque lotissement est soumis à une réglementation spécifique. 
Lors de l’achat du terrain en lotissement vous signez une promesse de vente spécifique indiquant le lot réservé, sa délimitation, son prix, et son délai de livraison et enfin vous signez l’acte définitif de vente. 

Pour savoir plus